Retour sur la vie de Sheldon Adelson, magnat du casino et faiseur de rois

Comme un symbole, Sheldon Adelson s’est éteint le 12 janvier dernier, quelques jours seulement avant la fin du mandat de Donald Trump à la Maison Blanche. Agé de 87 ans, l’homme d’affaires était connu à la fois pour être le plus grand magnat du casino et pour son influence sur la scène politique américaine.

Tentez votre chance sur les meilleurs casinos en ligne
1
Cresus Casino Bonus de 300€
2
Be​Vegas Bonus de 4000€+ 110 Tours Gratuits
3
Le Roi Johnny Bonus de 6000€+ 200 Tours Gratuits
Mort de Sheldon Adelson

Un self-made-man comme l’Amérique les aime

Né dans une famille d’origine juive ukrainienne, Sheldon Adelson grandit dans un milieu modeste dans la banlieue de Boston. Son père est chauffeur de taxi et le petit Sheldon vend des journaux dans la rue à l’âge de 12 ans au lieu de rentrer au collège. La suite est un conte de fées made in America.

En effet, Sheldon Adelson se lance avec brio dans les affaires et devient courtier en prêt. Il fonde plusieurs sociétés et pèse plus de 5 millions de dollars à l’âge de 30 ans. Endossant également le costume de promoteur immobilier, l’homme d’affaires fait l’acquisition de plusieurs casinos et créé le COMDEX, soit le premier salon mondial de l’informatique.

En 2008, la crise des subprimes lui fait perdre 93 % de sa fortune personnelle, qui descend à 3,5 milliards de dollars. Plusieurs amendes salées pour corruption viennent également s'ajouter au tableau. Par la suite, Sheldon Adelson parvient pourtant à rebondir grâce à des investissements réalisés en Asie. En 2017, il était d'ailleurs la 18ème fortune mondiale avec 38,4 milliards de dollars.

Un impact considérable sur l’évolution des casinos

Connu pour son sens aiguisé des affaires, Sheldon Adelson a également bâti sa réputation à travers l’univers du jeu. En 1988, il acquiert le Sands, un casino-hôtel situé à Las Vegas, et entreprend des rénovations d’envergure en y ajoutant un centre d’exposition et de congrès. C’est d’ailleurs sur ce point que le magnat va bouleverser la façon de concevoir le casino.

Le Venetian coûte plus de 1,5 milliards de dollars et révolutionne l’industrie hôtelière de Las Vegas.

En lune de miel à Venise en 1991, il a l’idée de construire un casino s’inspirant des bâtiments et des canaux de la ville italienne. Quelques mois plus tard, il fait détruire le Sands pour le remplacer par Le Venetian. Ce nouveau casino-hôtel coûte plus de 1,5 milliards de dollars et révolutionne l’industrie hôtelière de Las Vegas.

En effet, Le Venetian semble accorder autant d’importance au divertissement et aux congrès qu’à l’univers du jeu. Au vu de son succès incontestable, les casinos concurrents lui emboiteront le pas. Pendant ce temps, Sheldon Adelson continuera d’investir dans de nombreux établissements de jeux à travers le monde, notamment à Macao et à Singapour.

L’homme qui murmurait à l’oreille des Républicains

Sheldon Adelson Parti Républicain

Issu d’une famille démocrate, Sheldon Adelson est pourtant un fervent soutien du Parti Républicain tout au long de sa vie. Pour preuve, il s’agit du plus important investisseur politique privé aux Etats-Unis avec plus de 308 millions de dollars dépensés depuis 1990 !

Surnommé le faiseur de rois, il soutient les hommes politiques en accord avec ses sujets de prédilection : la protection d’Israël, la baisse des impôts sur la fortune ou encore la lutte contre la drogue. Plusieurs personnalités du Parti Républicain participent ainsi à ses conférences dans l’espoir d’obtenir un coup de pouce financier.

Sheldon Adelson finança notamment la campagne présidentielle de Mitt Romney en 2012, puis celle de Donald Trump en 2016. Il versa également 113 millions de dollars au Parti Républicain lors des élections de mi-mandat en novembre 2018 et 220 millions de dollars pour la campagne du président sortant en 2020. Cela n’aura pas suffi à exaucer son dernier vœu…