L’étudiant cybercriminel argentin dans le pétrin

Un jeune étudiant argentin a été craint pendant des années par les autorités à cause de ses compétences exceptionnelles en piratage informatique. Le jeune homme âgé de seulement 19 ans avait en effet l’habitude de faire du hacking sur des sites de jeux d’argent en ligne. Or, ce dernier vient d’être interpelé par les autorités et risque très gros…

Un petit génie du piratage informatique rend les armes

A l’heure où les transactions financières sont normalement toujours plus sécurisées, des jeunes spécialistes de l’informatique n’ont aucun mal à pirater les sites appartenant aux opérateurs de jeux de hasard sur internet. Ainsi, un jeune étudiant argentin n’a eu aucun mal ces douze derniers mois à détourner certaines plateformes de jeux de casino à ses fins personnelles. En réceptionnant les transferts de fonds réalisés depuis des casinos virtuels, il se concoctait sans effort une petite cagnotte mensuelle avoisinant les 40 000€ mensuels. Le pire est que ce cybercriminel universitaire faisait cela depuis sa chambre d’étudiant !

« Ils accédaient régulièrement aux comptes bancaires des parieurs et se servaient librement dans leurs économies».

Fils d’un ingénieur en informatique réputé de la capitale argentine, Buenos Aires, l’étudiant surdoué avait même constitué un gang avec quelques-uns de ses acolytes. Ensemble, ils ont réussi à mettre fin aux transactions financières effectuées entre les joueurs et les casinos en ligne. Pire encore, ils accédaient régulièrement aux comptes bancaires des parieurs et se servaient librement dans leurs économies. Afin d’optimiser les performances de leurs logiciels de piratages, les jeunes geeks se servaient d’ordinateurs surpuissants qu’ils avaient baptisé « zombies ». Ces ordinateurs étaient capables de saturer, voire de bloquer les comptes bancaires des usagers. Entre temps, les compères se servaient copieusement : ils dérobaient des sommes d’argent importantes et effaçaient ensuite toute trace derrière eux.

Epiés par les forces de l’ordre depuis plus d’un an

Alors qu’ils étaient surveillés par la police depuis plus d’un an, les forces de l’ordre ont pu localiser le réseau de cybercriminels grâce à un chef d’entreprise qui venait de se lancer dans l’hébergement web. Ce dernier avait fini par se rendre compte qu’un « hacker faisait irruption dans ses serveurs pour intercepter des transferts de fonds ». La police a lancé l’assaut dans la cité universitaire qui abritait ce gang d’un nouveau genre. Mais avant d’arrêter les malfrats, les agents de police ont veillé à couper l’électricité dans tout le bâtiment : l’objectif de cette manœuvre était de les empêcher de supprimer des informations compromettantes. Les forces de l’ordre ayant finalement mis la main sur ces données qui forment des preuves inéluctables de culpabilité, les jeunes gens risquent de payer leurs agissements au prix fort. Et dire qu’ils avaient toute la vie devant eux…

« C’est malheureux. Mais c’est comme ça. Ce sont des hors-la-loi. Ils ont mis plusieurs familles dans le pétrin en volant la totalité de leur argent. C’est immoral et ils doivent être punis », nous a confié un agent de police au moment de l’arrestation des cybercriminels à Buenos Aires.

Top casinos
Casino Tropezia Palace
  • Bonus: 100€
  • + de 900 jeux
  • Logiciel: Betsoft etc.
  • Bonus premier dépôt: 100€
Cresus Casino
  • Bonus: 500€
  • + de 400 jeux
  • Logiciel: 1X2gaming etc.
  • Bonus premier dépôt: 150€
Casino Extra
  • Bonus: 350€
  • + de 300 jeux
  • Logiciel: Betsoft etc.
  • Bonus premier dépôt: 50€
Oscar et Bianca
  • Bonus: 500€
  • + de 400 jeux
  • Logiciel: 1X2gaming etc.
  • Bonus premier dépôt: 150€
All Slots casino
  • Bonus: 1600€
  • + de 500 jeux
  • Logiciel: Microgaming
  • Bonus premier dépôt: 250€
Plus
Jeux gratuits